Notre dernière création est “PARTICIPATIVE”, vos élèves seront invités à jouer avec notre comédienne professionnelle qui les préparera

TOURNEE

PRESSE 2019-2020 - VOS RETOURS 2019-2020

Hebergeur d'image

EXTRAIT

DIRECTOR(A) : Tiene la palabra el papá de Sebastián
PAPÁ DE SEBASTIÁN : Mon fils me charge de vous dire que él no sabe muy bien lo que pasó
DIRECTOR(A) : Tiene la palabra la mamá de Clara
MAMÁ : Mi hija no me habla, depuis que j’ai parlé à ses camarades à la sortie de l’école, está enojada conmigo. Cuando vuelve de clases se encierra en su cuarto. Elle m’a dit que je n’ai qu’à m’occuper de mes oignons…
DIRECTOR(A) : Tienen la palabra los señores X, Y y Z
SEÑOR(A) Z : Si me permite señora…
SEÑOR(A) Y : Su hija tiene razón
SEÑOR X : Occupez-vous de vos oignons
SEÑOR(A) Y : Et laissez les se débrouiller
SEÑOR(A) Z : ¡Solos !
DIRECTOR(A) : Tiene la palabra...
MAMÁ : Mais ses oignons la font pleurer tous les soirs, se encierra en su cuarto y llora. Mi hija es muy sensible.
SEÑOR X : Seguro que su hija tiene problemas psicológicos
SEÑOR(ES)AS Y y Z : No debe reaccionar tanto por pequeñeces
MAMÁ : Ses oignons, ça me fait pleurer moi aussi...
SEÑOR(A) Z : Usted es muy sensible no es un buen ejemplo para su hija
SEÑORES(AS) X, Y y Z : Debería ver a un psicólogo
MAMÁ :. Ya no doy más...

NOTE D’INTENTION

Observer, se poser des questions, changer d’angle pour voir autrement...Difficile de trouver la loupe pour mettre en évidence de petits actes/paroles quotidien(ne)s faits par des jeunes en construction.

Comment est-ce possible déjà de parler de souffrance alors que la vie commence pour eux ?

C’est dans le processus de création que cette pièce qui voulait être dans une esthétique de "théâtre d’objets" s’est finalement imposée comme une pièce participative et chorégraphique pour parler du harcèlement scolaire.

Un moment artistique de partage et de rire salvateur, pour réfléchir de manière bienveillante sur un drame et une réalité qui nous pèse, certes, mais dont le changement ne peut se faire que si nous comprenons le poids de nos actes et de nos paroles les plus infimes... parce que tous ces petits "peu" importent.

Si vous êtes intéressé par cette pièce écrivez-nous.

à vos remarques