Les retrouvailles amères, acides, sucrées et salées de deux ex-amies, deux artistes, deux femmes qui ’se cuisinent’ à l’enterrement de l’homme qu’elles ont partagé …

 

À voir aussi "Question de Dose" sur ARTE

AVIGNON 2009

LIRE LE LIVRE D’OR

La femme au foyer et la femme libérée, les jambes et la tête. Dans cette pièce nous avions deux clichés de femme, chacune d’entre elle enfermée à sa manière dans son propre rôle. Ces deux clichés ne sont-ils pas deux extrêmes, plus ou moins dosés selon les femmes ? Je me demandais alors comment représenter ces deux clichés de femme.

Aux premiers jours de répétition, nous étions dans une salle attenante au théâtre, un ancien garage qui faisait office de salle de stockage, de décor et de costume. Je demandais alors aux comédiennes de chercher à matérialiser les jambes et la tête de ces deux femmes.

Elles se sont alors engouffrées sous deux portants stockés là et se sont mises à marcher, complètement encadrées des pieds jusqu’à la tête. Nous avons alors bricolé deux rideaux noirs que nous avons fait jouer de haut en bas, dissimulant, montrant la tête ou les jambes.

J’ai su alors que les « clichés » étaient pris. C’était le début d’un long travail qui nous mena à la structure même des personnages et de la pièce…
Benoît Gontier (Metteur en Scène)


Si vous êtes intéressé par cette pièce, écrivez-nous.

à vos remarques