Roman épistolaire, écrit à quatre mains et deux langues par :

- Benoît Gontier (écrivain français)
- Juan Manuel Villalobos (écrivain mexicain)

Editions l’atinoir (traduction Jacques Aubergy), juillet 2013
La Marelle-Villa des projets d’auteurs (La Friche La Belle de Mai)
a favorisé la rencontre entre les auteurs.

VOIR LA PAGE DE PRÉSENTATION DU ROMAN

If... si Marseille était capitale européenne de la culture
If... si Marseille nous était conté par des néo-marseillais
If... si Marseille avait de l’humour propre
il y aurait de quoi en faire tout un roman
c’est le pari des auteurs
rire de sa ville, rire de soi-même

"If Marseille..." mélange allègrement la perception sensible, l’observation et
la fiction tout en se proposant de faire le portrait impertinent d’une ville qui veut, pour l’occasion, se montrer au monde.

VOIR LE LIVRE D’OR 2015-2016
VOIR LE LIVRE D’OR 2013-2014

Upload images

crédit photo : Benoît Ménéboo

Reprenant le stratagème de Montesquieu dans Les Lettres Persanes, Benoît Gontier et Juan Manuel Villalobos se sont glissés dans la peau de deux "voyageurs étrangers", découvrant la célèbre ville française à un moment capital de son existence.

Durant l’année 2012, Agustín Altamirano (romancier mexicain consacré devenu un classique) et Demoiselle K (jeune performeuse-texteuse lilloise, espoir de la nouvelle scène littéraire en Europe) sont invités par Marseille Provence 2013, à faire une résidence d’écriture d’un an, à et sur Marseille, future capitale européenne de la culture. Grâce ou à cause d’un quiproquo, les deux artistes sont mis en relation et commencent à s’échanger des lettres, celles-ci accompagnant et rythmant leurs changements de résidence.

Le roman épistolaire décrit avec sensibilité leurs vies quotidiennes, leurs fascinations et déceptions par rapport à la mythique ville française. Lentement, subtilement, en découvrant leur propre Marseille, ils se découvriront...

Si vous voulez un avant-goût voici QUELQUES EXTRAITS DU ROMAN !

JUAN MANUEL VILLALOBOS * Écrivain
Né à Mexico en 1972. Il a publié le roman La vida frágil de Annette Blanche (Losada, 2005), coordonné et édité l’anthologie de chroniques Con la sangre despierta (Sexto Piso, 2009), et publiera pendant le deuxième semestre de 2012 son livre de nouvelles Alguien se lo tiene que decir (Tumbona ediciones, Mexique). Il a écrit pour les journaux El País, El Mundo, La Jornada, Reforma et Milenio, ainsi que pour Letras Libres, et d’autres revues littéraires. Il a édité de la fiction pour Esquire México et Life & Style, et a travaillé pour plusieurs maisons d’édition, au Mexique et en Espagne. Il a été accueilli en résidence d’auteur à la Marelle, la Villa des projets d’auteurs à La Friche à Marseille, pendant trois mois en 2011, afin de terminer son deuxième roman, Los secretos de la luz. Deux de ses nouvelles ont été publiées dans le recueil En marge de la frontière (coll. CoLibriS, La Marelle, 2011)

BENOÎT GONTIER * Écrivain
Auteur tout-terrain pour le cinéma, radio, théâtre, et pour le MuCEM. Originaire du Nord comme Demoiselle K, il vit dans le sud à Marseille depuis 10 ans où il est artiste associé de la Cie Peu Importe. "If Marseille..." est son premier roman.
A commencé par des nouvelles (“Orange Amère”, …), a été chroniqueur, critique et animateur radio ("L’arroseur arrosé", …), scénariste et réalisateur cinéma ("Robin’ songe", …), et aventurier arbronaute en ouvrant des “rues du Baron perché” (1ère Traversée d’une ville d’arbre en arbre Libercourt-1998, …).
Aujourd’hui, il est écrivain - metteur en scène, artiste associé à la Cie Peu Importe ("Question de dose", "Buchenwald, concentrons-nous !", "El Crimen-plus-que-Parfait", "Silencios", « Ouah ouah théorie », "Femme Gauche sur Tacón Derecho"...)

Upload images

à vos remarques