TOURNEE

PRESSE 2019-2020 - VOS RETOURS 2019-2020

DEPUIS QUE MARIA ANITA CARMEN DE JESUS VIT DANS UN CADDIE
DE SUPERMARCHÉ, ELLE A QUELQUES CAUCHEMARS…

Director : Vous êtes une bonne professeure, la moyenne de votre classe augmente d’année en année mais vos méthodes peu orthodoxes m’obligent aujourd’hui à vous licencier.
María : Estoy despedida ?
Director : Si ¡DESPEDIDA !!
María : Je suis virée ?
Director : Désolé... lo siento

OÙ ON COMPREND TRÈS VITE QUE MARIA ANITA CARMEN DE JESÚS A UN PROBLÈME…

María : Qué difícil que es estacionarse en la vida ! C’est difficile de se garer dans la vie ! Hay que encontrar un lugar, faut trouver un endroit, un lugar ni muy chico ni muy grande, un endroit pas trop petit, pas trop grand, un lugar où on se sent bien… Toi, t’es bien garé dans la vie ? ¿Estás bien estacionado en la vida ?

PUIS DEUX PROBLÈMES…

María : Oui, je sais… il me manque, me falta el tacón izquierdo. No estoy loca, es una larga historia…

Antonio se fue con el canapé, el sofá, la cama, le lit… ce n’est pas grave, una cama… ¿qué es una cama ?… ¡No importa ! Tengo mi cartón. Il est parti avec las sillas, los platos, los vasos, las copas, los cubiertos, il a juste oublié una cuchara y un tenedor ! ... mais ce que je n’arrive pas à comprendre c’est pourquoi il est parti aussi avec mon talon gauche, mi tacón izquierdo ! Os dáis cuenta ! Ça c’est un concentré de n’importe quoi ! ¡Un concentrado de tonterías !

VOIRE MÊME TROIS PROBLÈMES...

María : Moi quand je suis née, j’étais comme vous : una cabeza, dos brazos, deux jambes et 7 chakras, 1, 2, 3, 4, 5, 6 et 7, Miérrrrr coles, jueves, viernes y sabado y domingo y lunes y martes. 7 como las siete vidas du chat… il en a pas 9 le chat ? et bien en fait, tel que vous me voyez, je suis morte déjà tres veces, plus que Jesucristo, qui lui a resucitado una sola vez.

QUAND ELLE COMMENCE À PARLER DE SES CHAKRAS, DU 3ÈME ŒIL ET AUTRES EXPÉRIENCES MYSTIQUES. MARIA ANITA CARMEN DE JESÚS EST UNE VRAIE MAMIE “NEW AGE”

María-niña : ¿Papá ?
Papá : ¿Sí ?
María-niña : ¿Soy bella ?
Papá : Bellísima, como una princesa.

María : ¡Concentrado de tonterías ! Eh, no, yo no era bellísima como las princesas de los cuentos. J’e n’étais pas belle comme une princesse y yo lo sabía muy bien. Je le savais, gracias a mi primer ojo, a mi segundo ojo y a mi tercer ojo.

MARIA ANITA CARMEN DE JESÚS SERA T-ELLE CAPABLE DE RESSUSCITER ENCORE UNE FOIS ?

Pasante 3 : ¡Cielos ! Aquí hay un cuerpo
Pasante 1 : Apartáos que yo me ocupo
Pasante 2 : ¿Es un cadáver ?
Pasante 1 : Es una mujer en estado de schock
Pasante 3 : Una SDF
Pasante 2 : Se está muriendo

Si vous êtes intéressé par cette pièce écrivez-nous.

à vos remarques